[Portrait d’auteure] Françoise Olivier-Utard

Propos recueillis sur le site du Maitron : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213859

La nouvelle mouture du site Maitron propose désormais une rubrique “Portraits d’auteurs” autour d’un principe simple : un(e) auteur(e) du dictionnaire se présente à travers quatre questions qui définissent son rapport à l’œuvre et sa contribution.

COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE MAITRON ?

J’ai rencontré Léon Strauss lors d’un colloque sur Marc Bloch à l’université de Strasbourg en 1994. Je travaillais sur l’histoire de cette université et de là est née l’idée de réunir les historiens du mouvement social. Nous avons plus tard fondé, en 2000, l’association Alsace mémoire du Mouvement Social.

SUR QUELS CORPUS OU QUELS SUJETS AVEZ VOUS TRAVAILLÉ POUR LE MAITRON ?

J’ai travaillé prioritairement sur les militants du Bas-Rhin et du Haut-Rhin : cégétistes, communistes et enseignants de la FEN et de la FSU.

COMMENT DÉFINIRIEZ VOUS LE MAITRON ?

Comme il se définit lui-même : le dictionnaire des acteurs du mouvement social, qui intègre les militants les plus en vue aux sans noms. Je considère que je participe ainsi, la plupart du temps, à rendre leur dignité à ceux qui se sont battus pour la justice sociale et l’émancipation des travailleurs. Je me sens avec les miens.

UNE BIOGRAPHIE À METTRE EN AVANT ?

Celle de Madeleine Grunenwald, une femme qui a fait face avec force, persévérance et modestie aux épreuves que l’histoire lui a imposées : origines, genre, alsacianité, engagement politique, vie sentimentale. Elle a beaucoup fait, sans chercher à être reconnue. Et elle ne l’a pas été.

Françoise Olivier-Utard est l’auteure de nombreuses notices dans le Maitron, que vous pouvez retrouver en suivant ce lien.

Elle a récemment dirigé l’ouvrage De l’Allemagne à la France : le mouvement ouvrier en Alsace-Lorraine, Collection « Recherches et documents » tome 90, Publications de la Société savante d’Alsace. Voir la présentation sur le site du Maitron.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.